C’est quoi la différence ?

Parlons un peu des croyances d’abord…

Qui se souvient de ses croyances à la naissance ? Qu’est ce qui influence nos croyances ? Qu’est ce qui fait que nous sommes capable de changer de croyances ?

Voilà plusieurs questions desquelles j’ai envie de parler.

Tout d’abord sur quoi sont-elles basées ?

Nos parents par l’éducation qu’ils nous inculquent, l’école, la télévision. Bref l’environnement extérieur influence depuis notre naissance nos modes de pensées et croyances. A quoi croyons-nous à la naissance? Nous ne croyons à rien. Nous sommes.

L’éducation et le milieu dans lequel on évolue fait grandir certaines croyances que nous finissons parfois par nous approprier, et nous nous définissons par rapport à celles-ci. La croyance c’est aussi ce qui nous donne la foi, avec la foi on a la force d’avancer. Quand nous croyons intensément à ce que nous faisons, nous avons la capacité d’évoluer dans la direction que nous avons décider de prendre ; C’est ce qui va motiver nos actions. Sont-elles justes pour autant ?

Attention aux jugements…

Une croyance lorsqu’elle n’est pas basée sur expérience personnelle et souvent une illusion, est ce bien ? Est mal ? Là n’est pas la question tant qu’elle vous permet d’avancer.

En répondant avec intégrité à des questions comme « sur quoi est fondée cette croyance », « est ce que je me sens en paix avec cette croyance? », « est ce que cette pensée est vraie? »,  vous modifierez vos croyances et élargirez votre champ de conscience. Vous vous ouvrez alors au changement. Soyez bien à l’écoute de vos ressentis, sans résister (même par la pensée), alors vous vous ouvrez à d’autres horizons qui seront plus en harmonie avec qui vous êtes vraiment, et vous sortirez d’une certaine forme d’illusion qui vous faisait souffrir. La méditation est un excellent moyen de parvenir à être plus à l’écoute de ses sensations corporelles (le corps est le véhicule de l’Âme et ne vous mentira jamais), plus on la pratique mieux on  utilise  le discernement. Mais à chacun son outil!

Les expériences de la vie quotidienne réconfortent dans certaines de croyances, et d’autres désillusionnent. La désillusion ça fait mal. C’est comme si tout un programme interne s’effondrait. Ça crée un sentiment d’inconfort assez extrême. Mais pour avancer, il est préférable de le laisser aller. Si on accepte, on laisse un nouveau programme se mettre en place. Un programme bien plus bénéfique pour nous car il créera moins de souffrances. En fait ce programme on l’avait déjà, c’est juste qu’il était bien caché derrière les idées inculquées par ce qu’on croyait être vrai. C’est une prise de conscience. Et plus notre champ de conscience grandi, plus les souffrances émotionnelles se réduisent ce qui donne accès à plus de liberté. Ne croyez rien sur parole, expérimentez et découvrez. Mais expérimentez avec un esprit curieux et ouvert.

Pour en revenir à la question de départ, je conclurais que la différence entre les croyances et la conscience, c’est que les croyances viennent souvent de l’extérieur de nous (médias, paroles, environnement) mais aussi de nos observations et expériences et que la conscience c’est le cheminement qui permet de transcender les croyances, et d’aller plus loin que ce qui est illusoire. C’est une forme d’intelligence que l’on développe à force d’ouverture d’esprit, de non jugement, et de profonde écoute de soi.

Une référence en la matière est Kathie Byron avec le procédé qu’elle utilise « The Work » de façon à déconstruire tout un schéma de croyance. Je vous conseille d’aller faire un tour sur son site : http://thework.com/sites/thework/francais. Vous y trouverez même la feuille de travail « Jugez votre voisin » qu’elle propose et en moins de 10 min, vous serez libéré d’une croyance ou pensée qui vous nuit, et vous vous apercevrez que ce que vous projetez sur les autres, ou sur une situation, c’est à vous même que vous le projetez. Katie révolutionne le monde de la psychologie, et ce en utilisant un procédé simple et rapide. Je vous encourage à faire l’expérience de cet exercice…

Alexandra Meulemans

Pour rester informé, n'hésitez pas à vous inscrire à ma Newsletter
Nous respectons votre confidentialité.